DÉFILEZ VERS LE BAS
Droit de la migration et des étrangers

Le changement de statut d’un ressortissant algérien « étudiant » à « salarié »

Publié le

06/09/2021

Auteur

Grégoire Hervet

Le changement de statut d’un ressortissant algérien « étudiant » à « salarié ». Un article précédent traite du changement de titre de séjour « étudiant » à « salarié ». Dans le cas des ressortissants algériens, ce ne sont pas les règles communes qui s’appliquent mais un accord bilatéral entre la France et l’Algérie, à savoir l’accord franco-algérien du 27 décembre 1968.

La possibilité de changer de statut

Un ressortissant algérien qui poursuit sa scolarité, ou fait ses études en France et qui justifie des moyens d’existence suffisants, reçoit un certificat de résidence valable un an renouvelable et portant la mention « étudiant », conformément au titre III de l’accord franco-algérien.

À la fin de ses études, l’étudiant peut souhaiter rester en France pour travailler. Dans ce cas, c’est l’article 7 b) de l’accord qui prévoit le changement de statut.

Il est rédigé comme suit : « Les ressortissants algériens désireux d’exercer une activité professionnelle salariée reçoivent après le contrôle médical d’usage et sur présentation d’un contrat de travail visé par les services du ministre chargé de l’emploi, un certificat de résidence valable un an pour toutes professions et toutes régions, renouvelable et portant la mention « salarié » : cette mention constitue l’autorisation de travail exigée par la législation française ».

L’article 7 b) précise ainsi que l’obtention du certificat de résidence valable an renouvelable constitue l’autorisation de travail.

En somme, un étudiant algérien qui réside déjà légalement en France et qui souhaite exercer une activité professionnelle à la fin de ses études sur le territoire français en aura la possibilité à partir du moment où il présente un contrat de travail et après avoir effectué un contrôle médical d’usage.

Le changement de statut d’un ressortissant algérien « étudiant » à « salarié » : la procédure en pratique

Dans ce cas, le ressortissant algérien doit s’adresser à la préfecture de son lieu de résidence avant l’expiration de la carte de séjour étudiant dont il est bénéficiaire. C’est au futur employeur d’en faire la demande.

La Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) évalue ensuite la demande en vérifiant que le ressortissant en question remplit bien les exigences de diplômes et de qualifications posées par l’offre d’emploi.

Également, elle examine les conditions d’emploi et de rémunération. Concernant l’employeur, elle s’assure de son respect de la législation sur le travail et la protection sociale et des dispositions prises par l’employeur pour assurer le logement du ressortissant dans les conditions normales. La décision est prise dans un délai de 2 mois maximum suivant le dépôt de la demande.

Si l’administration n’a pas répondu, alors la demande est considérée comme étant refusée. Il sera alors possible d’effectuer un recours gracieux, hiérarchique, ou d’effectuer un recours en annulation devant le tribunal administratif.

Le changement de statut d’un ressortissant algérien « étudiant » à « salarié » : comment effectuer un renouvellement de certificat ?

Pour renouveler le certificat, il faut à nouveau s’adresser à la préfecture du lieu de résidence.

Après avoir résidé trois ans sur le territoire français, il est alors possible de faire une demande de certificat de résidence valable 10 ans.

Le ressortissant algérien doit alors justifier de ses ressources et de son intention d’installation durable en France. La décision est prise de manière discrétionnaire par le préfet.

EXILAE AVOCATS, des avocats en droit des étrangers qui vous assistent dans toutes vos problématiques en droit des étrangers

EXILAE AVOCATS est un Cabinet d'avocats parisien proposant ses services en droit du travail, droit des affaires (commercial, sociétés...) et de droit des étrangers.

Avocats aux barreau de Paris et de Nice, nous vous garantissons, de part notre expérience, un service juridique de grande qualité, une disponibilité impeccable et des honoraires transparents. 

Il suffit d’appeler le 01 81 70 60 00 et de prendre rendez vous ou de vous rendre sur notre site internet.

Me Grégoire HERVET – EXILAE Avocats

La maîtrise de l’actualité juridique et judiciaire

Nos avocats et juristes sont experts dans leur domaine. Chaque semaine, retrouvez de nombreux articles juridiques expliqués, des recommandations pratiques, des points de vue et des formations en droit social et en droit des étrangers.

Plus d’actualités More Actua